Performance de Labadie (Securibourse)

par Graham ⌂ @, Luxeuil les Bains, samedi 20 janvier 2018, 13:33 (il y a 243 jours) @ raskolnikobimbo

Ce n'était absolument pas une critique de ma part. Je comprends d'ailleurs parfaitement ta démarche qui est d'ailleurs tout à fait remarquable et exceptionnelle. Tout comme je comprends tes doutes sur la méthode de Labadie.
Loïc a une capacité tout à fait hors norme à sentir le marché, grâce aux indicateurs qu'il suit. Le momentum restera cependant toujours, il me semble, son point d'achoppement. D'ailleurs la question est chaque fois: la rupture surviendra-t-elle et donc y aura-t-il momentum? Il me semble que Loïc a failli quelquefois passer complètement à coté de la bonne appréciation de la situation et a du déroger souvent à quelques unes de ses règles. Je comprends bien son raisonnement qui se résume à qu'il est hautement dommageable pour un particulier de perdre sur un krach ce qu'il a gagné dans la période préalable. Pour ma part, je ne connais personne, même dans les plus grands investisseurs, qui ait cette capacité dans le très long terme, c'est-à-dire sur une période de quarante à cinquante ans. La difficulté, pour moi l'impossibilité, est de prévoir avec certitude ce que feront la masse des autres demain. Un début de tendance n'est pas chaque fois linéaire. Au contraire, c'est la saccade qui est la norme. Les indicateurs de Loïc scrutent ce que feront les autres demain. Si l'avenir est ordinairement linéaire, il est également ponctué de phénomènes parfaitement imprévisibles. C'est la raison pour laquelle je ne crois pas possible la faculté d'anticiper un peu en avance le futur immédiat qui restera aléatoire et non linéaire dans la durée. Et c'est pourquoi aussi personne n'y est parvenu dans le très long terme.
Venons-en maintenant aux outils de protection de Labadie. Il emploie principalement le BX4. Je dis que sa réussite dans l'emploi du BX4 résulte complètement de la chance pour la raison suivante. Le BX4 fonctionne tant que les institutions financières tiennent. Si elles périclitent, sa valeur est tout à fait nulle, pire encore que la propriété d'actifs dévalorisés contre laquelle il tente de se protéger ! Or, il me semble, nous ne sommes pas passés loin dans la crise de 2008 du collapsus des institutions financières. Considérant l'outrance des moyens adoptés pour soutenir aujourd'hui l'économie et le monde financier, il me parait parfaitement possible qu'une des prochaines crises soit du même ordre que celle de 1929 et dure vingt ou trente ans. Labadie parie qu'il sera en mesure de la prévoir, tout comme il parie qu'il sera en mesure de prévoir le momentum du collapsus. A ce moment son épargne sera principalement liquide avec des instruments financiers. Il fait donc le pari aussi de prévoir anticiper les réactions de l'état. Ce sont beaucoup de paris. Souhaitons-lui cette réussite.
Pour ma part, je ne le suivrai pas sur ce terrain. Je pense que sa méthode est bien trop dangereuse et qu'il n'en mesure que partiellement tout le risque. Le risque principal d'un investisseur réside en lui, tout comme ses performances. Le risque principal: c'est l'excès de confiance résultant des réussites passées. Cet excès de confiance réduit la prudence. Aucun homme n'appréhendera jamais toute l'étendue des possibilités, ni toute l'étendue des risques auxquels à chaque moment il s'expose. Là est le risque.
Je termine en évoquant la vie d'un des plus grands traders des 150 dernières années: Jesse Livermore. Il fit fortune en shortant durant les crises boursières de 1907 et 1929. Cela ne l'empêcha pas de faire faillite puis de se suicider. Voici ce qu'il disait:
"Tout au long du temps, les gens ont essentiellement agi et réagi de la même façon sur le marché en raison de: la cupidité, la peur, l'ignorance et l'espoir. C'est pourquoi les formations et motifs numériques se répètent constamment".

Or, précisément, tout ne se répète pas constamment et tout n'est pas prévisible.

Ce qu'il faut d'abord et surtout: c'est ne point mourir !

--
[image]





Graham


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum