MGI Digital Graphic  file 2 (Securibourse)

par fabrice @, jeudi 11 mai 2017, 09:02 (il y a 407 jours)

MGI file 1 :http://www.securibourse.com/forum/index.php?mode=thread&id=41462

J'ouvre une autre file, cela prend trop de place

MGI Digital Graphic  file 2

par fabrice @, samedi 13 mai 2017, 13:32 (il y a 405 jours) @ fabrice

Pour Mémo et moi :diable: :-D :-D :-D

http://www.zonebourse.com/MGI-DIG-GRAPHIC-TECH-32730/actualite/MGI-Dig-Graphic-Tech-Res...

Pour réussir ce déploiement, 2016, aura principalement été consacré à la formation des équipes techniques et commerciales du Groupe japonais aux équipements MGI sur
l'Amérique du Nord (US et Canada), l'Asie & Pacifique (Inde, Chine, japon, Australie) et l'Europe. Plus de 500 commerciaux Konica ont ainsi été formés au cours des derniers mois.
 la montée en puissance de ce partenariat stratégique qui prendra sa mesure à compter de 2017.

500 commerciaux Konica :surprised: cela me semble peu juste...Non?:-D :-D :-D

Bon, on connait le prix d'une Jetvarnish (280 000 euros) pour le modèle, je vous laisse chercher ça doit être dans l'autre file;-) en supposant qu'un commercial ne réalise qu'une seule vente dans l'année et que cela soit une Jetvarnish, cela nous ferait donc :arrache: fâché avec les math moi:-D 280000x500= 140Millions de CA pour cette année. étant donné que c'est dans le haut de gamme cette machine, on divise par 2 le CA (je ne mégote pas :-D :-D je suis un vrai boucher :frappe: ) donc on aurait (mini) 70 millions de CA pour 2017 comparé au CA de 2016 de 45 millions de 2016 ( malhonnêtement, je pense que les 100M seront dépassé cette année)

Pti vrac sans détail

https://www.plusplasticelectronics.com/electronics/ceradrop-introduces-f-serie-electron...
La Ceraprinter F-Serie  a été présentée pour la première fois dans la salle d'exposition de Printed Electronics Europe du 28 au 29 avril .
La nouvelle machine peut accueillir jusqu'à 8 têtes d'impression différentes pour produire des circuits en une seule course. Cela permettra aux opérateurs de combiner le dépôt d'encre avec d'autres systèmes d'impression, comme le jet d'aérosol d'Optomec pour lequel Ceradrop est devenu récemment le distributeur français exclusif .
Une station de traitement en ligne est intégrée à la série F derrière l'espace d'impression. La commutation entre les têtes d'impression et les étapes de durcissement est contrôlée par un logiciel fourni par Ceradrop.
Lors de l'événement à Berlin, la série F a été utilisée pour imprimer des circuits Rfid, mais le fabricant rapporte que la plate-forme multi-tête pourrait être développée pour une impression 3D intelligente. Il est également conçu pour être hautement évolutif, ce qui permet aux utilisateurs d'étendre les exécutions de production sur le même équipement.


http://www.paragon-rfid.com/inventaire-rfid-stock/

Bon WE à tous:invalide:

MGI Digital Graphic  file 2

par fabrice @, samedi 13 mai 2017, 15:51 (il y a 405 jours) @ fabrice

J'ai retrouvé ma source concernant les 280KE de la Jetvarnish il fallait qu'elle me revienne:lookaround: Merci donc à Aline:-D Et c'est la petite boite côté sur le ML que je voulais renforcer

http://lessor.fr/l-imprimerie-chirat-conserve-son-avance-en-lancant-le-site-book-spirit...


Plus de 5 M€ investis en 2014

Développé sur environ deux ans, le site a été autofinancé. « Difficile de donner un montant précis d'investissement puisque, hormis l'étude de marché, il s'agit essentiellement d'implication humaine, souligne Jacques Chirat. En revanche, des montants précis ont été investis dans l'outil de production au cours de ces 12 derniers mois. Une machine robotisée dernière génération proposant une grande traçabilité pour les tirages courts a été installée pour 5 M€. Une autre enveloppe de 280 000 € a permis d'acquérir une machine numérique permettant d'apposer du vernis de manière sélective sur les ouvrages, couverture ou pages, pour des nuances mat/brillant (dorures, argent en relief), en 2 D ou en 3 D. L'imprimerie Chirat fait partie des 3 premiers français à en disposer. Elle a été conçue par le constructeur français MGI, leader de la machine numérique, grand prix de l'innovation 2014.

Aline Vincent
___
Petit retour en arrière...

http://www.boursier.com/actions/actualites/interviews/edmond-abergel-pdg-de-mgi-digital...
30/10/2007
E.A. : Nous sommes face à des multinationales qui s'appellent Xerox, Kodak, HP. MGI est le seul petit acteur à se positionner face à ces acteurs. Nous sommes numéro deux après Xerox, devant HP et Kodak, sachant que Xerox dispose d'une force de ventes incomparable avec la notre. Nous gagnons donc nos parts de marché grâce à notre technologie et à la capacité d'innovation de l'entreprise.

Donc, en théorie avec plus de 500 commerciaux ^^... ça devrait aller pas moins bien, non? :-D :-D

Concernant Céradrop

par fabrice @, lundi 15 mai 2017, 10:34 (il y a 403 jours) @ fabrice

Présentation au Graphitec 2017

par fabrice @, mercredi 24 mai 2017, 18:01 (il y a 394 jours) @ fabrice

http://www.zonebourse.com/MGI-DIG-GRAPHIC-TECH-32730/actualite/MGI-Dig-Graphic-Tech-Gra...


24/05/2017 | 17:29
Communiqué de presse

Diffusion immédiate

Fresnes, le 24 mai 2017

Graphitec 2017 - MGI, leader mondial de l'ennoblissement numérique, exposera 4 presses feuille et bobine
Graphitec, le salon français des industries Graphiques, qui a lieu du 29 Mai au 1er Juin Porte de Versailles à Paris, est l'occasion pour MGI, d'exposer la plus vaste gamme au monde de presses d'ennoblissement numérique, et de conforter ainsi son leadership international sur un marché en forte croissance.

JETvarnish 3DW JETvarnish 3D Evolution

Tous les deux ans, Graphitec est l'occasion pour les professionnels des industries graphiques, du packaging et de l'étiquette adhésive, de découvrir les dernières technologies d'impression et de finition, à même de leur permettre de se différencier au quotidien auprès de leurs clients.

Cette année, c'est clairement le secteur de l'ennoblissement numérique qui sera à l'honneur Porte de Versailles, où MGI a décidé de présenter l'intégralité de sa gamme de presses numériques d'ennoblissement JETvarnish, soit pas moins de 4 presses industrielles, qui réaliseront des démonstrations personnalisées tout au long des 3 jours du salon!

MGI, leader mondial du marché de l'ennoblissement numérique
Initiateur du marché de l'ennoblissement numérique il y a une dizaine d'années, MGI a développé au fil des ans une technologie de pointe, reconnue internationalement par une dizaine d'Awards, notamment 3 DuPont International Packaging Innovation Awards, le plus prestigieux prix international du monde de l'Emballage et de l'Etiquette, le dernier, remis la semaine dernière, consacrant l'ensemble de la gamme JETvarnish.

La gamme des JETvarnish comprend aujourd'hui 4 presses, dont 3 presses feuille et une presse bobine-bobine, qui adressent des marchés allant de l'impression commerciale à l'édition et le livre photo, en passant par le packaging, l'étiquette adhésive, le flexible packaging et le sleeve.

Vernis UV à plat ou relief, gaufrage et dorure à chaud numériques en ligne!
Les JETvarnish permettent de réaliser en ligne, à des cadences industrielles, les opérations d'ennoblissement suivantes :

dépose numérique de vernis UV sélectif ou non, à plat ou en relief

gaufrage numérique

dépose numérique de dorure à chaud - possibilité de données variables réalisées en dorure à chaud

impression d'hologrammes, en données variables ou non

Un calage dès la première feuille !
Les JETvarnish mettent en œuvre une technologie MGI unique au monde, l'AIS, permettant un calage dès la première feuille, automatiquement ! Elles intègrent à cet effet un Scanner piloté par intelligence artificielle qui adapte à la volée la dépose de vernis sur la feuille à ennoblir, en compensant toutes les déformations constatées sur la feuille, lors de sa scannérisation !

Ces déformations peuvent être nombreuses, issues soit du processus d'impression préalablement mis en œuvre sur la feuille à ennoblir (offset, flexo, numérique…), soit de sa finition (pellicule), soit enfin des conditions de stockage du papier (hydrométrie).

Ce calage d'une grande simplicité, garantit une parfaite dépose de l'ennoblissement, et permet de gagner en qualité et en productivité. Il contribue à la grande facilité d'utilisation des JETvarnish puisqu'un seul opérateur suffit désormais à réaliser des opérations qui nécessitaient plusieurs personnes sur plusieurs équipement traditionnels.

Les 4 JETvarnish exposées sur Graphitec
Sur Graphitec, MGI présentera l'intégralité de sa gamme de presses numériques d'ennoblissement, avec une grande première mondiale, puisque la JETvarnish 3D Web, dédiée à l'étiquette adhésive et au flexible packaging sera présentée pour la toute première fois avec un module semi-rotatif de découpe-échenillage.

JETvarnish 3DS - 36.4x102cms

JETvarnish 3D - 52x74-105cms

JETvarnish 3D Evo - 75x120cms

JETvarnish 3D Web - Première Mondiale - un nouveau module d'échenillage et de coupe semi-rotatives. 2 presses numériques MGI Meteor présentes sur Graphitec

En parallèle à ces 4 JETvarnish, MGI présentera 2 presses numériques de production, à technologie toner, uniques sur le marché, offrant une très forte valeur ajoutée aux imprimeurs :

Meteor Unlimited Colors - impression et dorure à chaud numériques en ligne (impression d'hologrammes numériques)

Meteor DP8700XL et DF Pro - presse numérique avec module de finition (coupe, rainage et micro- perforation) en ligne.

Avec près de 6 presses industrielles opérationnelles sur Graphitec, MGI sera à n'en pas douter le principal exposant du salon.

Smart Packaging et imprimés intelligents
Leader mondial de l'électronique imprimée au travers de sa filiale MGI Ceradrop, MGI permettra aux imprimeurs de découvrir sur Graphitec des solutions uniques anticipant les imprimés et packaging de demain, et permettant aux donneurs d'ordres de se distinguer, en bénéficiant de toute la force de la réalité augmentée :

RFID Chipless

Intégration de technologies Oled sur des packagings…

Créer de la valeur ajoutée et se différencier
Au moment où tous les imprimeurs impriment bien, et ou l'impression quadri s'est banalisée, la valeur ajoutée d'un imprimé réside plus que jamais dans sa finition, et notamment dans son ennoblissement.

Un précepte que MGI mettra en avant sur Graphitec, de concert avec son partenaire Konica-Minolta, au travers d'une idée force : Créez votre Valeur !!

Des exemples concrets permettront ainsi aux professionnels de découvrir comment se différencier auprès des donneurs d'ordres, en changeant les codes du marché, tout en réduisant leurs coûts.
;-)

Présentation au Graphitec 2017

par fabrice @, mardi 30 mai 2017, 16:37 (il y a 388 jours) @ fabrice

Une semaine seulement après avoir reçu ce DuPont International Packaging Innovation Award, MGI a reçu un nouveau prix international, un "Coup de Coeur Graphitec 2017", remis à l'occasion du salon français des Industries Graphiques, qui récompense sa technologie AIS pilotée par intelligence artificielle équipant l'ensemble de ses JETvarnish, qui permet un calage de ces presses dès la première feuille

Très bel article dans investir

par fabrice @, samedi 27 mai 2017, 16:04 (il y a 391 jours) @ fabrice

En première page svp !

MGI se prépare à révolutionner l'industrie du packaging avec l’électronique imprimée
La montée au capital de Konica a fait grincer des dents des autres actionnaires
Une croissance annuel de 25% mini pour arriver aux 100 millions en 2019 2020 et le patron dit que c'est accessible et sans effet négatif sur la rentabilité (nous ici on pense plus vu les + de 500 commerciaux formés et le prix d'une MGI Jetvarnish environ 280 Ke)
MGI aborde une nouvelle phase de croissance soutenue, des nouveaux produits dans les cartons.
Lancement de L'Alphajet d'ici 2018 avec de l'éléctronique imprimée (mise en avant de la techno Konica sur le luminaire souple) ils vont apporter des ruptures techno sur le packaging.Par prudence aucune prévision de CA sur le produit Alphajet ce sera un plus ( j'avais regarder sur internet pour l'électronique imprimée,ils donnaient une croissance de 6 à 7 % pour cette année)
D'ici 18 24 mois de la RFID sur presque tous les supports
MGI a formé plusieurs centaines de commerciaux de chez Konica ( nous on pense savoir + de 500!)
Objectif 54 euros
Une croissance moyenne de 13% par an
Des exercices toujours bénéficiaires
Une marge d'exploitation entre 17,7 et 23,9%

;-)

En route pour la la finale ?

par fabrice @, samedi 03 juin 2017, 15:17 (il y a 384 jours) @ fabrice
édité par fabrice, samedi 03 juin 2017, 15:23

Ce n'est que ma pensée :-D :-D :-D

Konica prend 10% de MGI, puis un peu plus de 40% ils exposent ensemble sur les mêmes salons et Konica avec du matos de MGI (doublon) histoire de faire disparaître doucement(pour que les clients suivent) MGI qui va être absorbé par Konica...Reste à savoir quand ?
:lookaround:

https://www.colorprintingforum.com/threads/mgi-dp60-has-become-konica-minolta.17490/#po...

hello everybody i have a big probleme that's my MGI dp60 has become a konica minolta i dont know how it come and when i need to flash my machine i have a CE password i tested every password i know like ( 00000000,12345678,92729272) but no result help pl

Bonjour tout le monde
j'ai un gros problème qui est mon MGI dp60 est devenu un konica minolta
je ne sais pas comment il vient
et quand j'ai besoin de flasher ma machine j'ai un mot de passe CE
J'ai testé tous les mots de passe que je connais (00000000,12345678,92729272) mais Aucun résultat
help plz
nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn
Au salon Graphitec au moins 2 Jetvarnish 3D vendu, autre matériel ?

Truyol Digital signs for a MGI JETvarnish 3D.

MB Editions signe une JETvarnish 3D de MGI.

Salon Graphitec - Konica Minolta France vend une Meteor Unlimited Colors de MGI.


https://digital-solutions.konicaminolta.fr/les-accuriopress-c6085c6100-devoilees-en-ava...
 la commande par CARTELAND d’une nouvelle machine de vernis selectif 3D

Combien y'en a t'ils d'autres de cachées ?

:invalide:

Fait chaud sur mes portifs.. 51% sur 2 valeurs :fou: Hè, moi je n'ai rien fait:no: , j'ai laissé faire :wink: un vrai fainéant:-D

Certains diraient que je suis frappé :clap:

Je répondrais : Comme un bon champagne :lol3: :lol3:

La la finale de quoi ? The voice ?

par bimbo, lundi 12 juin 2017, 05:05 (il y a 375 jours) @ fabrice

C'est c'est vrai quoi !

Saturnin, sors de ce corps ! :-D

La la finale de quoi ? The voice ?

par fabrice @, jeudi 15 juin 2017, 19:20 (il y a 372 jours) @ bimbo

Saturnin, sors de ce corps ! :-D

Le saturnisme peut être une explication :-D

It's time to upgrade me ?
[image]

Prix d'une MGI Meteor DP 8700XL+ Unlimited Colors

par fabrice @, dimanche 18 juin 2017, 19:50 (il y a 369 jours) @ fabrice

Bjour tous, fait chaud ! donc un peu de recherche :mecontent:

Je pense que j'ai trouvé le prix (2016) d'une MGI Meteor DP 8700XL+ Unlimited Colors

Par Simon Eccles, lundi 4 juillet 2016

MGI Meteor DP 8700XL+ Unlimited Colors

Le support de formation et de service est-il disponible?
MGI offre un forfait de formation, de service et de support. David Evans, directeur général du distributeur britannique MGI Technology, emploie des ingénieurs de service au Royaume-Uni et utilise des spécialistes tiers tels que Veritek.

Combien cela coûte
exceptionnellement, il n'y a pas de frais de clic, alors vous venez de payer des consommables plus un package de support. Evans dit qu'un DP8700XL avec couleurs illimitées coûterait environ £ 260,000, environ £ 90,000 de plus que la presse standard. Les mises à niveau des installations existantes coûteront un peu plus parce que la presse devra être adaptée.

260000 GBP = 296764.00 EUR en valeur de today

Combien sont installés?
La première vente a été faite à Ernest Bexon & Co à Nottingham comme première presse numérique. La presse a été livrée, l'unité en aluminium étant ajoutée la semaine dernière. Evans espère vendre environ cinq presses de couleurs illimitées au Royaume-Uni au-dessus de 2016.

http://www.printweek.com/print-week/star-product/1158043/star-product-mgi-meteor-dp-870...

Future annonce

par fabrice @, jeudi 22 juin 2017, 18:19 (il y a 365 jours) @ fabrice

Sacré GD

par fabrice @, jeudi 29 juin 2017, 19:19 (il y a 358 jours) @ fabrice

http://www.boursier.com/actions/actualites/news/mgi-digital-technology-grimpe-analyste-...
MGI Digital Technology : grimpe, analyste en soutien
Jean-Baptiste André, publié le 29/06/2017 à 09h19

MGI Digital Technology : grimpe, analyste en soutien
Crédit photo © MGI
(Boursier.com) — MGI Digital Technology progresse de 3,5% à 52 euros dans les premiers échanges à Paris. Gilbert Dupont estime que l'attrait spéculatif de MGI paraît de plus en plus d'actualité, ce qui conduit le broker à intégrer une prime spéculative à son cours cible (qui passe de 46,5 à 60 euros) et à réitérer son opinion "acheter" sur la valeur.

Si les derniers développements ne devraient pas avoir de retombées financières court terme directes, ils offrent néanmoins d'importants relais de croissance pour le groupe (rendant, selon le broker, d'ores et déjà caduque l'objectif de 100 ME de CA d'ici 2019/2020) et feraient, selon GD, de MGI une brique technologique stratégique pour Konica dans son développement voulu dans l'OLED (dans la capacité de MGI à fournir une encre conductrice bon marché et dans la capacité à développer à échelle industrielle).

croissance à deux chiffres au S1

par fabrice @, jeudi 27 juillet 2017, 19:43 (il y a 330 jours) @ fabrice

MGI Digital Technology : croissance à deux chiffres au S1, tirée par Konica Minolta

http://www.boursier.com/actions/actualites/news/mgi-digital-technology-croissance-a-deu...

(Boursier.com) — MGI Digital Technology fait état d'un chiffre d'affaires consolidé de près de 26,5 ME pour le premier semestre 2017, en hausse de 14,2% par rapport à la même période de 2016. Cette croissance à deux chiffres est en ligne avec les attentes. Comme attendu, le groupe a commencé à profiter de la montée en puissance des ventes sur le réseau mondial de Konica Minolta.

Le chiffre d'affaires réalisé avec le groupe japonais sur le semestre est ainsi multiplié par plus de deux pour atteindre 11,5 ME contre 5,2 ME au premier semestre 2016. Il représente plus de 43% de l'activité totale du semestre contre 22% sur la même période de 2016.

La croissance du semestre est portée par la France et l'International. Plus de 77% de l'activité du semestre est réalisée à l'International avec un chiffre d'affaires de 20,4 ME en progression de 7%. En France la croissance est de 47% à 6 ME.

MGI Digital Technology anticipe d'ores et déjà une solide progression de ses résultats du premier semestre, le transfert du réseau de distribution traditionnel au bénéfice du réseau mondial de Konica se traduisant mécaniquement par une baisse des frais marketing et commerciaux.

MGI Digital Technology aborde le second semestre avec un carnet de commandes record qui lui permet de confirmer sa capacité à franchir cette année le cap des 50 ME de chiffre d'affaires.

MGI Digital Technology réaffirme également avec confiance son objectif de franchir le cap des 100 ME de chiffre d'affaires à l'horizon 2020.

Résu S1 2017

par fabrice @, lundi 23 octobre 2017, 09:00 (il y a 242 jours) @ fabrice

MGI DIGITAL TECHNOLOGY : nette amélioration des résultats semestriels

23/10/2017 | 08:45

MGI Digital Technology a enregistré au premier semestre un résultat net part du groupe de 5,025 millions d’euros en progression de 14,9% et un résultat d’exploitation de 6,8 millions d’euros, en hausse de 17,5%. Cette hausse s’accompagne d’une appréciation de la marge d’exploitation qui est ressortie à 25,5% du chiffre d’affaires contre 24,8% au titre du premier semestre 2016.

Cette performance "reflète les premiers bénéfices du transfert du réseau de distribution traditionnel au bénéfice du réseau mondial de Konica", a expliqué le spécialise des presses numériques multi-supports (Papier et Plastique).

Le chiffre d'affaires semestriel de MGI Digital Technology s'établit de son côté à 26,5 millions d'euros, en hausse de 14,2 %. Comme attendu, le groupe commence à profiter de la montée en puissance des ventes sur le réseau mondial de Konica Minolta Inc. Le chiffre d'affaires réalisé avec le groupe japonais a ainsi été multiplié par 2,4 sur le semestre. Il atteint 12,5 millions d'euros, représentant 47% de l'activité totale du semestre contre 22% sur la même période de 2016.

MGI Digital Technology indique aborder le second semestre avec confiance. Au-delà de la qualité du niveau du carnet de commandes, le groupe va poursuivre son déploiement dans le réseau de Konica Minolta Inc. Dans cette perspective, après la percée réalisée en Amérique du Nord, les efforts commerciaux conjoints seront accélérés sur l'Europe et l'Asie au cours des prochains mois.

Présentation de l'Alphajet aux US

par fabrice @, mardi 05 décembre 2017, 18:27 (il y a 199 jours) @ fabrice

https://www.printedelectronicsnow.com/contents/view_breaking-news/2017-10-03/ceradrop-h...


10.03.17

CERADROP a participé avec MGI Group et Konica Minolta à Print 17 à Chicago en présentant trois nouvelles solutions technologiques d'impression avancées «Must See 'Em» primées et en partageant le plus grand stand du salon.

L'avenir de l'impression, le meilleur de la catégorie, a été présenté à la CERADROP-MGI F-Serie, une plate-forme de dépôt de matériaux numériques innovante tout-en-un. Cet équipement de dépôt de matériaux est un système de laboratoire électronique imprimé pour le développement de processus et l'impression 3D intelligente. Dans son vaste portefeuille de diverses applications fonctionnelles PE, plusieurs exemples comprennent le développement de circuits avancés de technologies RFID, NFC, QDOT et OLED. Ses caractéristiques comprennent un porte-jet jet d'encre / aérosol breveté rotatif «plug & play», des options de polymérisation multiples, des dispositifs de caractérisation in-situ et une suite logicielle analytique complète.

«MGI a présenté pour la première fois en Amérique du Nord la technologie Alphajet CERADROP qu'elle avait visionnée au DRUPA 2016. Basé sur la technologie développée par CERADROP, c'est une plateforme de dépôt de matériaux capable d'imprimer des RFID sans puce, des circuits électroniques, des écrans flexibles OLED et les deux Composants électroniques 3D organiques et inorganiques. «C'est à l'avant-garde de notre mouvement vers les encres conductrices et les emballages intelligents, intelligents et interactifs», a déclaré Jack Noonan, coordinateur marketing chez MGI-USA.

Pour mémo :

Mai 2016
ALHPAJET B1+
Presse numérique jet d’encre UV pour feuilles au format B1+
Ennoblissement numérique et Electronique Imprimée dans la même plateforme.
Avant-première technologique
Cette avant-première préfigure une nouvelle famille de presses numériques hybrides. Pour
la première fois dans l’industrie, un équipement industriel réalisera une convergence entre
les Arts Graphiques et L’Electronique Imprimée au sein d’une même plateforme industrielle.
ALPHAJET imprimera sur des feuilles au format B1+ jusqu’au 75 x 120 cm. Elle sera dotée de
la toute dernière génération de moteur d’impression MGI jet d’encre UV de 4 à 8 couleurs.
Parmi les différents modules qui seront connectables en ligne, ALPHAJET fera du vernis
sélectif 2D/3D, de la dorure numérique avec ou sans gaufrage. Le dernier module, utilisant
une encre conductrice développée avec AGFA, sera dédié à l’impression intelligente (par
exemple, antenne RFID)

Environ 1 million d'euro la bécane:ange: il y en aurait au moins 2 en fabrication ;-)

source:
http://www.mgi-fr.com/fr/s5-Information-pour-les-investisseurs/MGI_finance.html
23-10-2017 : Résultats du 1er semestre 2017


Nouvelles avancées dans l’Electronique Imprimée et le packaging
intelligent : premières productions industrielles programmées au
quatrième trimestre
Enfin, MGI Digital Technology entend poursuivre ses efforts afin d’adresser le marché mondial
en forte croissance du packaging intelligent grâce à son équipement unique, l’Alphajet,
intégrant toutes les briques technologiques issues de la R&D du Groupe (électronique
imprimée, OLED,…).
Dans cette perspective, un contrat de prestations de services avec Konica Minolta OLED a été
signé. Dès le quatrième trimestre, des premières productions industrielles sont programmées
avec de grands industriels mondiaux de l’agroalimentaire et des biens de consommation
courante.
Ces premières mondiales constitueront une vitrine technologique et commerciale majeure sur
ce marché très prometteur.
Objectif confirmé : chiffre d’affaires supérieur à 50 M€

talence gestion

par fabrice @, dimanche 14 janvier 2018, 11:37 (il y a 159 jours) @ fabrice

Un peu de pub :-D :-D :-D

http://talencegestion.fr/upload/File/Presse/investir-30-12-2017.pdf

HARRY WOLHANDLER
MGI Digital Graphic Technology (ALMDG). Le spécialiste
des systèmes d’impression numérique a retrouvé au
premier semestre un rythme de croissance soutenu,
qui est appelé à s’accélérer.
Konica, qui détient 32 % du capital et représente déjà
47 % du chiffre d’affaires de MGI Digital, devrait,
à notre avis l’année prochaine, racheter la part
du capital détenu des minoritaires afin de ne pas
partager une grande partie de la création de valeur
future de cette pépite technologique. Nous visons 65 €.

SÉBASTIEN KORCHIA
MGI Digital Graphic Technology (ALMDG). Le carnet de
commandes est record. L’alliance stratégique avec Konica
est prometteuse. De plus, Konika pourrait à terme prendre le
contrôle de la société afin de capter toute la création de valeur.
C’est le bon moment pour acquérir l’action. Objectif : 60 €.

http://www.screenprintindia.com/konica-minolta-showcases-revolutionary-digital-printing...

Konica Minolta présente ses solutions d'impression numérique révolutionnaires au CEIF 2018 à Mumbai
Dans le cadre du salon Consumer Electronics Imaging (CEIF 2018) à Mumbai (9-12 janvier 2018), des centaines de visiteurs affluent sur le stand de Konica Minolta Business Solutions pour regarder en direct la démo d'Accurio C6100, de Bizhub Press C71HC et de MGI JetVarnish JV3DS. iFoil-S et d'autres produits.

Le CEIF 2018 de quatre jours au Bombay Exhibition Centre à Mumbai est organisé par All India Photographic Trade and Industry Association. Des centaines de produits liés à la photographie et autres commerces et industries sont présentés dans cette exposition qui attire les foules.

Selon la version officielle de Konica, sa MGI Jet Varnish 3DS révolutionne les dimensions de l'impression grâce à ses capacités de vernis tactiles UV et 3D. La machine peut transformer une sortie imprimée standard en une feuille imprimée UV de haute qualité ou même en forte marge Sortie 3D gaufrée avec un vernis allant jusqu'à 100 microns, rendant les couleurs plus vibrantes. La MGI iFoil-S complète la MGI JETvarnish 3DS avec le gaufrage en ligne et l'estampage à chaud dans un processus entièrement numérique.

L'Accurio Press Series C6100 de Konica est une gamme complète et entièrement modulaire de technologies et de solutions d'impression numérique, de suites de presse numérique, de logiciels et d'outils basés sur le cloud pour intégrer, gérer et exécuter un flux de production couleur homogène.

D'autre part, le bizhub Press C71HC se vante d'une technologie de toner High Chroma unique qui fournit une magnifique reproduction des couleurs. Les couleurs produites par la machine sont également imprimées virtuellement comme indiqué sur l'écran du moniteur.

JETvarnish 3Ds + iFoil prix

par fabrice @, jeudi 01 février 2018, 12:17 (il y a 141 jours) @ fabrice

https://www.transaction.fr/component/zoo/item/l-ecole-estienne-a-inaugure-son-atelier-d...

L’école Estienne a inauguré son atelier d’impression numérique
lundi, 29 janvier 2018.


L’école Estienne (Paris 14e) a inauguré son atelier numérique, mercredi 24 janvier, en présence de plusieurs dizaines de professeurs et de professionnels de l’impression. Grâce à une dotation de la ville de Paris de 356 000 euros :surprised: , l’école a intégré dans ses ateliers une presse d’embellissement numérique Konica Minolta MGI JETvarnish 3Ds + iFoil. Par ailleurs, la presse HP Indigo 5r, jusqu’alors prêtée à l’école dans un cadre conventionnel, a été cédée par la marque américaine. Claude Thomann, responsable marketing chez Konica Minolta, et Patrick Cahuet, responsable France pour HP Indigo, ont tous deux insisté sur l’importance de former les futurs cadres de production aux technologies numériques. Annie-Claude Ruescas, proviseure de l’établissement, s’est d’ailleurs félicitée de la proximité entretenue par l’école avec le monde de l’entreprise.

C A ANNUEL 2017 EN HAUSSE DE 18,5%

par fabrice @, lundi 05 février 2018, 18:52 (il y a 137 jours) @ fabrice

Ils sont en avance cette année :lookaround: L'année passée c'était le 08/03/2017


http://www.boursorama.com/actualites/mgi-digital-les-revenus-depassent-pour-la-premiere...

MGI DIGITAL : les revenus dépassent pour la première fois les 50 millions

Le chiffre d'affaires consolidé de MGI Digital Technology pour l'exercice 2017 s'est établi à

53,3 millions d'euros, en hausse de 18,5%. Grâce à cette forte progression, le spécialiste des presses numériques multi-supports a dépassé pour la première fois le cap des 50 millions d'euros de chiffre d'affaires, conformément à l'objectif fixé. Comme attendu, l'année aura été marquée par la montée en puissance de l'alliance avec Konica Minolta Inc. Le chiffre d'affaires réalisé avec le groupe japonais a ainsi multiplié par plus de deux sur l'année.

Il atteint 33,6 millions d'euros contre 14,7 millions d'euros en 2016, représentant 63% de l'activité totale.

Au regard de cette fin d'année " réussie ", MGI Digital Technology anticipe une nouvelle progression des résultats sur 2017.

S'agissant de 2018, le groupe souligne que "tous les indicateurs sont au vert ". Au regard de la qualité du carnet de commandes, le groupe bénéficie déjà d'une excellente visibilité sur la croissance des prochains mois. La poursuite du déploiement dans le réseau de Konica Minolta constituera également un solide vecteur de progression de l'activité.

Pour mémo les chiffres de 2016

Le chiffre d'affaires consolidé de MGI Digital Technology pour l'exercice 2016 s'est établi à 44,9 millions d'euros contre 45,7 millions d'euros en 2015. L'International concentre près de 80% de l'activité de la période à 35,3 millions d'euros. Comme attendu, l'activité du quatrième trimestre du spécialiste des presses numériques multi-supports aura été particulièrement soutenue avec un chiffre d'affaires de 18,3 millions d'euros, en croissance de plus de 35%. A l'International, la progression a atteint près de 66% à 14,7 millions d'euros.

Sur l'ensemble de l'exercice 2016, l'alliance avec Konica Minolta a contribué à hauteur de 14,7 millions d'euros au chiffre d'affaires soit près de 33% de l'activité totale de l'année. Au second semestre, la contribution a dépassé les 9,5 millions d'euros contre 5,2 millions d'euros au premier semestre confirmant la montée en puissance de ce partenariat stratégique.

Dans le prolongement du premier semestre, de " très bons résultats " sont attendus pour l'ensemble de l'exercice 2016. Ces résultats seront publiés le 5 avril 2017 après Bourse.

2017 devrait, elle, être une année record pour le groupe avec une croissance à deux chiffres attendue sur l'ensemble de l'exercice. Il communique sur un cap de 50 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Au regard de ces perspectives favorables, MGI Digital Technology, réaffirme avec confiance son objectif de franchir le cap des 100 millions d'euros de chiffre d'affaires à l'horizon 2019 - 2020.

Investir objectif 75 euros

par fabrice @, samedi 10 février 2018, 19:48 (il y a 132 jours) @ fabrice

En résumé,

La formation du réseau nord américain de K onica est achevée, Edond Abergel aurait aimé que cela aille plus vite au S1, la formation avec un grand groupe (K onica , multinationnale ) est moins facile qu'avec une petite entreprise, le pdg espère pour l'année qui vient que la situation sera encore meilleure en Amérique du nord.
Les équipes européennes et asiatiques sont en cours de formation.MGI veut à MT réaliser un CA entre 70 et 80% avec K onica,
Les relations entre MGI et K onica se passe très bien.Toujours l'ambition de faire un CA de 100 millions à l'horizon 2020.Le pdg est très serein, les ventes directes diminues mais MGI conserve la main sur certains produits spécifiques et la RD.
Le pdg admet les spéculations sur une prise de contrôle et peut être envisageable si c'est dans l'intérêt général de l'avenir du groupe.
Conseil: achat objectif 75 euros, belle croissance en vue avec de la rentabilité. Résultats annuels en avril

Ceradrop perspectives (petit vrac)

par fabrice @, mercredi 28 mars 2018, 19:55 (il y a 86 jours) @ fabrice

:-D :-D :-D ça faisait longtemps ;-)


Coming Soon: Printed Electronics Show on 11-12 April 2018 in Berlin! CERADROP will present its Innovative Flexible Digital Printing Solutions with Cutting-edge Deposition Technologies for High-tech Applications in Printed Electronics and Smart 3D Printing. Live Demo Booth B10!

http://uniic.org/tpepme-creez-de-nouvelles-activites-de-nouveaux-metiers-grace-projet-e...

5 octobre 2017

Pour accompagner les imprimeurs dans les transformations engendrées par le digital l’UNIIC a initié l’opération EIPIT : Électronique Imprimée Pour les Imprimeurs Transformateurs.
L’électronique imprimée est une innovation majeure ouvrant un marché infini aux imprimeurs transformateurs sur lequel ils doivent pouvoir prendre la main. Grâce à leur savoir-faire associé à leur matériel, ils ont les capacités requises pour devenir les acteurs privilégiés et incontournables sur ces nouveaux marchés.
Pour mener à bien ce projet l’UNIIC a fédéré autour d’elle l’IPC (Inter secteur Papier Carton), Agefos PME-CGM et le CTP (Centre Technique du Papier).
Avec le projet EIPIT votre repositionnement stratégique passe par :
l’ouverture de l’impression traditionnelle vers l’impression « fonctionnelle » par la création de nouveaux produits imprimés connectés et interactifs à très faible coût, et l’utilisation de l’outil de production actuel, à adapter selon les encres ;
l’utilisation d’encres fonctionnelles aux propriétés variées : conductrices, thermo-chromes…et ce sur papier, carton ou nouveaux supports, pour créer des produits innovants (antennes, transistors, RFID, batteries, diodes…).
Cela aboutit à la création de nouvelles activités et compétences pour votre chaîne de valeur qui doivent aussi prendre en compte les aspects humains.
 
C’est pourquoi l’UNIIC, Agefos PME-CGM, l’UNIDIS et le CTP vous accompagnent pour vous aider à identifier les marchés et besoins, mettre au point les procédés techniques et mettre en œuvre les formations fondamentales et l’adaptation des salariés.
 
Il s’agit d’un projet global à destination des TPE/PME pour lequel vous pouvez obtenir plus de renseignements en remplissant le formulaire ci-dessous au plus tard le 31 décembre 2017.
Ne passez pas à côté de cette opportunité.
http://www.com-idep.fr/sites/default/files/cahier_des_charges_edec_idf_-_etude_profilag...

Par ailleurs, d’autres évolutions majeures sont aussi à l’œuvre avec l’électronique imprimé qui constitue une innovation de rupture susceptible d’impacter les métiers de la branche. Cela concerne la création de produits qui n’existent pas aujourd’hui (imprimés électroluminescents, RFID imprimées, mémoires imprimées -circuits et batteries-, emballage intelligent…). Un projet expérimental est actuellement porté par la branche, en partenariat avec des entreprises et les ingénieurs et chercheurs du Centre Technique du Papier. Il vise à accompagner les entreprises sur ces nouveaux marchés en optimisant différemment la chaîne de production avec la création de nouvelles compétences, et en construisant de nouvelles approches commerciales. Pour aller plus loin, le périmètre de la branche peut être posé, avec une évolution complète du métier « d’imprimeur ».


---------------------------------------------------------
https://www.graphiline.com/article/27534/un-programme-de-formation-l-electronique-impri...

Johan MaumusLe 30-01-2018

À l’heure où le volume des imprimés ne cesse de baisser, de nouvelles technologies apparaissent, ouvrant un tout nouveau champ de possibilités aux imprimeurs.
Parmi ces nouveaux marchés, qui n’en sont qu’à leur balbutiement, l’électronique imprimée représente une innovation majeure.
Pour accompagner les imprimeurs dans cette nouvelle révolution industrielle des objets connectés, l’Uniic porte le projet EIPIT (Électronique imprimée pour les imprimeurs transformateurs).
L’organisation a fédéré autour d’elle l’IPC (Inter secteur Papier Carton), Agefos PME-CGM et le CTP (Centre Technique du Papier).
Accompagner les imprimeurs
"Un marché immense s’ouvre aux imprimeurs qui disposent de tous les atouts, presses et savoir-faire, pour redevenir les maîtres du jeu", explique l’Uniic.
Concrètement, le CTP accompagne les imprimeurs volontaires à identifier les marchés et les besoins, mettre au point les procédés techniques et faciliter leur mise en œuvre.
Ce repositionnement passe par deux grandes étapes :
l’ouverture de l’impression traditionnelle vers l’impression "fonctionnelle" par la création de nouveaux produits imprimés connectés et interactifs à très faible coût, et l’utilisation de l’outil de production actuel, à adapter selon les encres ;
et l’utilisation d’encres fonctionnelles aux propriétés variées : conductrices, thermo-chromes… et ce sur papier, carton ou nouveaux supports, pour créer des produits innovants (antennes, transistors, RFID, batteries, diodes…).
Les entreprises volontaires se verront notamment proposer une formation de 8 modules d’une journée afin de connaître et d’apprendre à maîtriser les technologies de l’électronique imprimée.
Interrogé dans la lettre économique de l’Idep datant de janvier, Paul Piette, Ingénieur chef de projet au CTP, explique :
"Le projet peut se penser à court-terme, en étant conçu en quelques mois et mis en production au bout d’un an, mais il peut aussi courir sur deux ou trois ans, voire s’il s’agit d’une idée novatrice, sur des échéances encore plus longues."
Le rôle du CTP est d’accompagner les entreprises de A à Z dans le développement de leur projet. Pour obtenir plus d’informations, un formulaire en ligne est accessible sur la page de l’Uniic.
Le projet EIPIT est cofinancé par l’Union européenne avec le Fonds européen de développement régional.

https://www.graphiline.com/article/27550/a-type-d-imprimerie-s-adresse-formation-l-elec...
Johan MaumusLe 31-01-2018

À quel type d'imprimerie s'adresse la formation sur l'électronique imprimée ?
Six entreprises ont suivi la formation en 2017.
Le projet EIPIT (Électronique imprimée pour les imprimeurs transformateurs), porté par l’Uniic et le Centre technique du papier (CTP), vise à accompagner les imprimeurs vers les nouveaux marchés qu’offre la technologie de l’électronique imprimée.
Le CTP propose aux imprimeurs volontaires un accompagnement de A à Z dans leur démarche d’apprentissage : identification des marchés et des besoins, mise au point des procédés techniques, concrétisation du projet.
Les entreprises volontaires se verront notamment proposer une formation de 8 modules d’une journée afin de connaître et d’apprendre à maîtriser les technologies de l’électronique imprimée.
À quels types d’imprimeries s’adressent ces formations ?
Si la taille de l’entreprise n’est pas un frein en soi, il faut pouvoir être capable de dégager le temps nécessaire à la formation, explique Paul Piette, ingénieur-chef de projet au CTP, interrogé dans la dernière lettre économique de l’Idep.
D’un point de vue technique, les machines d’impression d’étiquettes sont particulièrement adaptées pour l’impression électronisée, précise-t-il. Mais ce qui est surtout essentiel, c’est la volonté du chef d’entreprise d’être prêt à s’engager dans de nouvelles voies et de bousculer son savoir-faire traditionnel.
Autre qualité requise, souligne Paul Biette, l’agilité commerciale de la société : "nous la mettons en contact avec notre réseau de donneurs d’ordre, mais il faut qu’elle soit capable de vendre et de défendre ses innovations".
Six entreprises ont suivi la formation en 2017
Elles sont aujourd’hui entrées dans la phase de conception du projet et la moitié d’entre elles a déjà trouvé son donneur d’ordre. Les imprimeurs intéressés par ce projet sont invités à contacter le CTP par le biais de l’Uniic.

Le projet EIPIT (Électronique imprimée pour les imprimeurs transformateurs), porté par l’Uniic et le Centre technique du papier (CTP), vise à accompagner les imprimeurs vers les nouveaux marchés qu’offre la technologie de l’électronique imprimée.
Le CTP propose aux imprimeurs volontaires un accompagnement de A à Z dans leur démarche d’apprentissage : identification des marchés et des besoins, mise au point des procédés techniques, concrétisation du projet.
Les entreprises volontaires se verront notamment proposer une formation de 8 modules d’une journée afin de connaître et d’apprendre à maîtriser les technologies de l’électronique imprimée.
À quels types d’imprimeries s’adressent ces formations ?
Si la taille de l’entreprise n’est pas un frein en soi, il faut pouvoir être capable de dégager le temps nécessaire à la formation, explique Paul Piette, ingénieur-chef de projet au CTP, interrogé dans la dernière lettre économique de l’Idep.
D’un point de vue technique, les machines d’impression d’étiquettes sont particulièrement adaptées pour l’impression électronisée, précise-t-il. Mais ce qui est surtout essentiel, c’est la volonté du chef d’entreprise d’être prêt à s’engager dans de nouvelles voies et de bousculer son savoir-faire traditionnel.
Autre qualité requise, souligne Paul Biette, l’agilité commerciale de la société : "nous la mettons en contact avec notre réseau de donneurs d’ordre, mais il faut qu’elle soit capable de vendre et de défendre ses innovations".
Six entreprises ont suivi la formation en 2017
Elles sont aujourd’hui entrées dans la phase de conception du projet et la moitié d’entre elles a déjà trouvé son donneur d’ordre. Les imprimeurs intéressés par ce projet sont invités à contacter le CTP par le biais de l’Uniic.


https://www.graphiline.com/article/24172/france-base-nouveau-departement-international-...

Faustine LoisonLe 19-10-2016

Le fabricant japonais Konica Minolta connu sur le marché de l'impression couleur numérique vient d'ouvrir, avec le constructeur numérique français MGI, un nouveau département dédié à l'impression de production. Baptisée Industrial Printing, cette division est basée, au niveau international, en France près de Fresnes dans le Val-de-Marne. Son showroom, qui est situé à Carrières-Sur-Seine dans les Yvelines, a été inauguré le 13 octobre, et a mis en vedette la presse Unlimited Colors Series.
Konica Minolta compte développer des offres sur les étiquettes, les emballages et l'ennoblissement, tant en terme de solutions technologiques que de "" formations"", avec MGI dont il détient depuis quelques mois 40,5 % de son capital. Il souhaite apporter de la valeur ajoutée aux imprimeurs.
Blablabla...
Industrial Printing sera dirigée par une équipe japonaise et une centaine de personnes devrait à terme faire partie de cette division en France, pour accompagner les imprimeurs sur l'utilisation des équipements Konica et MGI, aussi bien que pour les accompagner dans le développement de leur activité.

Ceradrop perspectives (petit vrac)

par velise, jeudi 29 mars 2018, 09:23 (il y a 85 jours) @ fabrice

Merci Fabrice

est ce que sequana ou antalis sont concernées?

;-)

Ceradrop perspectives (petit vrac)

par fabrice @, jeudi 29 mars 2018, 19:32 (il y a 85 jours) @ velise

Merci Fabrice

est ce que sequana ou antalis sont concernées?

;-)

bonjour Velise , je n'avais pas vu ton post:-(

Oui par le biais d’Arjowiggins (partenariat avec Ceradrop), mais à mon avis cela va mettre du temps à se voir dans les comptes pour Seq .

https://powercoatpaper.com/fr/about-us/

J'étais sur Seq un moment donné, c'est une boite trop grosse pour que je puisse la cerner, donc j'ai revendu.

Bonne soirée à toi :-)

Bon résus 2017

par fabrice @, lundi 09 avril 2018, 17:31 (il y a 74 jours) @ fabrice

On en saura un peu plus avec la com officiel dans quelques jours:yes:


http://www.zonebourse.com/MGI-DIGITAL-GRAPHIC-TECHN-32730/actualite/MGI-Digital-Graphic...


MGI Digital Technology a répondu aux attentes des investisseurs. Après avoir gagné plus de 2,7% sur les deux séances de jeudi et vendredi, en prévision de ses résultats annuels, le titre gagne encore 1,16% ce lundi. Le spécialiste des presses numériques multi-supports a dévoilé ce matin un bénéfice net part du groupe en croissance de 19,3% pour 2017, à 8,59 millions d'euros. Son bénéfice d'exploitation a augmenté de son côté de 32,8% pour atteindre 12,33 millions.

Sur la base d'un chiffre d'affaires annuel déjà publié de 53,26 millions d'euros (+18,5%), la marge d'exploitation de MGI Digital Technology ressort à 23,2%. Elle s'est appréciée de 2,5 points.

Deux ans presque jour pour jour après le renforcement de son partenariat avec Konica Minolta (c'était le 4 avril 2016), MGI Digital Technology continue donc à en récolter les fruits. L'accord prévoit la distribution de l'ensemble de la gamme d'équipements MGI Digital Technology au travers du réseau international de Konica Minolta. Les ventes réalisées dans le cadre de cet accord viennent grossir directement la marge brute de MGI Digital Graphic tout en lui permettant de limiter ses coûts de personnel et d'entretien d'un réseau de distribution.

Sur l'exercice 2017, les charges externes de MGI s'établissent à 16,5% du chiffre d'affaires contre 20,9% en 2016. Les charges de personnel restent également parfaitement maîtrisées. Elles ressortent à 22,4% du chiffre d'affaires contre 26,6% en 2016.

Comme il l'avait déjà été début février lors de la publication de ses ventes annuelles, MGI Digital Technology s'est montré très positif pour l'exercice actuel. "Au-delà du bon niveau du carnet de commandes en ce début d'année, la montée en puissance des ventes dans le réseau mondial de Konica Minolta Inc. va se poursuivre. 2018 devrait également s'illustrer par le développement des opérations marketing conjointes", a-t-il notamment indiqué.

Dans ce contexte, MGI est confiant dans sa capacité à afficher une nouvelle croissance à deux chiffres en 2018.

Tiré du RA 2017

par fabrice @, vendredi 13 avril 2018, 09:12 (il y a 70 jours) @ fabrice
édité par fabrice, vendredi 13 avril 2018, 10:21

Bonjour à tous, toujours aussi confiant dans la boite et son avenir à moins d'un problème mondial.
Je me suis tortoré le RA :yes: , ce que j'en retiens je vous le colle en dessous.
Je vous met aussi un post de Augerb du forum d'à côté qui était à la réunion du 9 avril de présentation des résultats et des perspectives.
Toujours une grosse trésorerie en portif :mecontent:

Bonne journée :-)

http://www.mgi-fr.com/fr/s5-Information-pour-les-investisseurs/documents-financiers.html

1.1 FAITS MARQUANTS DE L’EXERCICE 1.1.1 Construction et Extension de surface de production : Au cours de l’exercice, la société MGI Digital Technology à, conformément aux décisions prises en Conseil d’administration, lancé pour sa filiale la société CERADROP, l’acquisition d’un terrain attenant afin de réaliser des opérations de construction d’une extension de 1200 mètres carré du bâtiment principal et de pouvoir réorganiser sa ligne de production. Ces travaux seront réalisés au cours de l’exercice 2018. De même, la société MGI Digital Technology a réalisé une extension de son bâtiment principal de 700 mètres carré afin d’optimiser sa ligne de production achevée en Novembre 2017 (pour un montant de 397 K€), ainsi qu’une nouvelle zone de stockage pour le conditionnement de substances chimiques intervenant dans la production de vernis (ces travaux seront achevés au premier trimestre 2018


La société MGI Digital Technology a participé à l’augmentation de capital de 200 000 euros de la société INKJET dans laquelle elle détient 25 % du capital, le montant de sa participation à cette augmentation de capital s’élève à 50 000 euros. Cette augmentation de capital s’est faite en numéraire portant ainsi le 2 capital de la société INKJET à 300 000 euros. Cette augmentation doit permettre à INKJET de faire un investissement dans une machine de production industrielle d’encre destinée à l’électronique imprimé.

Notre filiale CERADROP a réalisé, au titre de l’exercice 2017, un chiffre d’affaires de 2.537 K€ contre un chiffre d’affaires de 2.802 K€ au titre de l’exercice 2016 soit une diminution de plus 9.4 % par rapport à l’exercice précédent, avec un résultat opérationnel bénéficiaire de 174 K€ contre 439 K€ l’année précédente.


Le carnet de commande sur le début de l’exercice est bien orienté. La société continue son plan d’investissement (entamé en 2017) pour augmenter sa capacité de production. Les tendances du marché répondent positivement aux développements en matière de R&D réalisée par la société.

Les recrutements réalisés sur l’exercice (comme les exercices précèdent) ont mis l’accent sur l’embauche d’ingénieurs aussi bien pour la R&D que pour le service technique. Les profils retenus sont bac+4/5, permettant ainsi à la société d’améliorer sa capacité à mieux répondre aux demandes du marché et de ses clients.

La société reste très prudente en matière de gestion des risques financiers en n’accordant aucune ligne de crédit dépassant 16 K€ maximum (chaque client fait l’objet d’une assurance-crédit auprès d’un établissement spécialisé).


Au cours de l’exercice écoulé, les mouvements sur actions propres ont été les suivants :  Solde au 31/12/2016 : 4 368 actions (valeur de clôture à 38 €)  Achats : 78 065 actions  Ventes : 79 755 actions  Solde au 31/12/2017: 2 678 actions (valeur de clôture à 54 €)

________________________________________________
https://www.boursorama.com/bourse/forum/1rPALMDG/detail/449709733/

augerb
09 avr.19:27
La RFID (Radio Frequency Identification - radio-identification en français) est une technologie d'identification automatique apparue dans les années 1950.
Elle utilise des marqueurs appelés étiquettes, tags, «smart tags» (puces intelligentes) ou encore transpondeurs (transmetteur & répondeur) qui comprennent une puce programmable et une antenne bobinée ou imprimée.
Elle permet l'identification à distance d'objets ou de personnes grâce à un lecteur qui capte les informations contenues dans la puce (via un numéro d'identification unique, une description sommaire ou un numéro de lot par exemple).
Depuis 2013 Décathlon dépense 50 M€/an pour équiper ses équipements d'étiquettes RFID.
MGI a mis au point une étiquette RFID low cost, 4 fois moins chère que les étiquettes existantes (plus de puce électronique, plus de composant d'interconnexion). L'antenne devient l'identifiant unique.
MGI possède l'imprimante pour étiquette, l'encre conductrice et le lecteur de RFID.
MGI maîtrise donc la chaîne de bout en bout.
A partir de 2019, ce sont des milliards d'objets, de colis qui pourraient être équipés d'étiquettes RFID MGI parce que low cost (pas plus chère qu'un code barre).
On peut estimer l'avance de MGI à 2 ans .....

:invalide:

Analyse INVESTIR 13/04/18

par fabrice @, dimanche 15 avril 2018, 12:53 (il y a 68 jours) @ fabrice

Merci à Titi du 93

https://investir.lesechos.fr/actions/conseil-du-jour/des-bienfaits-d-avoir-un-partenair...

L’année 2017 témoigne d’une nouvelle amélioration des marges pour le fabricant de presses numériques, qui peut s’appuyer sur les synergies mises en place avec le japonais Konica. La confiance est d’ores et déjà de mise sur le plan de l’activité cette année.
image: https://investir.lesechos.fr/medias/2018/04/12/1756453_1523599595_946536-1390920361-919...

Des bienfaits d’avoir un partenaire japonais au capital | Crédits photo : MGI Digital Graphic
image: https://investir.lesechos.fr/medias/2018/04/12/1756453_1523599595_946536-1390920361-919...


Encore une publication enthousiasmante de la part du spécialiste des presses numériques multisupports pour les sociétés du packaging ou de l'industrie graphique, les comptes annuels de MGI Digital Graphic témoignant avant tout d’une belle amélioration de la rentabilité d’exploitation. Pour un chiffre d’affaires en hausse soutenue de 18,5%, à 53,26 millions d’euros, le profit d’exploitation a en effet grimpé de près de 33%, à 12,33 millions, soit un gain de marge non négligeable de 2,5 points. Plus bas dans la ligne de comptes, le résultat avant impôts monte de 24,8% à 12,01 millions et le bénéfice net part du groupe de 19,3% à 8,59 millions.

Avec, pour la première fois, un chiffre d’affaires qui dépasse les 50 millions d’euros, l’international continue, bien sûr, d’être prépondérant – il a ainsi représenté 88% des ventes en 2017. C’est donc la hausse de 19,3% des facturations à l’export qui a porté la dynamique de l’exercice, même si la croissance de 12,7% de l’activité en France est loin d’être négligeable.

Le réseau mondial de Konica en soutien
Comme espéré par ailleurs, la montée en puissance de l’alliance avec Konica Minolta s’est confirmée. Le chiffre d’affaires réalisé avec le groupe japonais, qui possède plus de 40% du capital de MGI, a été multiplié par plus de deux en l’espace d’un an. Il atteint 33,6 millions d’euros, contre 14,7 millions en 2016, pour maintenant constituer 63% de l’activité totale. Ce transfert du réseau de distribution traditionnel au bénéfice du réseau mondial de Konica a pleinement profité à la marge d’exploitation. Les charges de personnel sont dans le même temps restées parfaitement maîtrisées, leur poids ayant baissé de 4,2 points dans la structure des comptes, pour ne plus représenter que 22,4% du chiffre d’affaires. Le résultat financier, négatif de 0,33 million d’euros contre l’équilibre en 2016, a un peu pesé sur les résultats, une perte liée à l’évolution défavorable de la parité euro-dollar.

Pas de prévision en matière de marge ou de résultats pour cette année, mais le groupe en est habitué. Pas d’inquiétude donc compte tenu des synergies bien installées sur le plan commercial avec Konica, et d’autant que la confiance est clairement affichée en matière de croissance des ventes, d’ores et déjà attendues en nouvelle progression à deux chiffres. De nouvelles opérations conjointes avec le partenaire japonais seront par ailleurs mises en place sur le plan marketing.

De nouvelles innovations sont également prévues en matière de technologie : sur le marché de l’électronique imprimée et du packaging intelligent, « le groupe lancera en novembre 2018:mecontent: à l’occasion du salon international all4pack, la commercialisation de sa plateforme d’Impression Industrielle Alphajet (…) équipement de pointe qui a nécessité plus de quatre ans d’investissement (…) et solution sans concurrence ». MGI se dit, en parallèle, prêt à porter ses efforts d’innovation pour adresser le marché considérable de l’identification RFID [radio identification] sans puce.

A lundi :surprised:

Fil RSS du sujet
powered by my little forum