Atème file 2 (Securibourse)

par fabrice @, jeudi 11 mai 2017, 09:00 (il y a 192 jours)

File 1 : http://www.securibourse.com/forum/index.php?mode=thread&id=41753

J'ouvre une autre file, cela prend trop de place

Bonne journée à tous

Atème file 2

par fabrice @, jeudi 15 juin 2017, 19:32 (il y a 157 jours) @ fabrice

Bon ben toujours pas bougé d'un poil sur la valeur :surprised:

J'aime bien la glisse :surf: (un peu fada non:confused: )

Un peu de neuf (enfin pour moi;-) )

http://www.capdigital.com/nos-adherents-ont-du-talent-17-projets-decrochent-des-finance...

publié le 19 avril 2017 

Bravo aux sept projets lauréats du Fonds Unique Interministériel 23 !

Qu’est ce que le FUI ?
Le Fonds Unique Interministériel (FUI) finance les projets de R&D collaboratifs de développement de produits ou services technologiquement innovants et susceptibles d’être mis sur le marché à court ou moyen terme. Les projets ayant bénéficié d’une labellisation par un pôle de compétitivité, dont Cap Digital, peuvent participer aux deux appels à projets annuels
Parmi les 55 projets de R&D collaboratifs financés, 7 projets expertisés et labellisés par Cap Digital ont été sélectionnés par le Fonds Unique Interministériel pour leur caractère innovant et l’activité économique qu’ils s’apprêtent à générer.
Les lauréats reçoivent ainsi 76 millions d’euros, dont la moitié de la part de l’État et l’autre moitié de celle des collectivités territoriales (30 M€ des régions, 6 M€ des autres collectivités et 2 M€ de fonds communautaires (FEDER)). Chacun de ces projets associe au moins deux entreprises et un laboratoire de recherche ou un organisme de formation.


CONVERGENCE TV

Porté par TeamCast SA (chef de file), ATEME, Broadpeak SAS, Motion Spell, TDF, INSA et l’Institut Mines-Télécom, le projet Convergence TV vise à développer, valider et commercialiser une solution de distribution des contenus télévisuels linéaires et non linéaires utilisant de manière convergente les diffusions de type broadcast (réseaux terrestres et satellitaires) et broadband (réseau internet).

EFIGI

Ce projet faisant suite au projet FUI-16-GreenVideo, il adressera en amont de la standardisation le codec successeur de HEVC (FVC) ainsi que les problématiques de complexité dans des contextes mobiles contraints pour un contexte à la fois public (3G/4G/5G,…) et professionnel (PMR,…). EFIGI est porté par Thales Communications & Security (chef de file), en partenariat avec Ateme, Vitec, Ektacom, Videolabs, Com4Innov, l’INSA de Rennes et l’Université de Bretagne Sud.

Ben S1 +40%

par fabrice @, mercredi 26 juillet 2017, 18:53 (il y a 116 jours) @ fabrice

Nouveau marché TNT aux États-Unis

par fabrice @, dimanche 30 juillet 2017, 18:17 (il y a 112 jours) @ fabrice

Teamcast

Reconnu comme un leader de la diffusion des contenus numériques de télévision par voie terrestre (TNT) et satellitaire, TeamCast est un pionnier de l’industrie en matière de diffusion, y compris pour la nouvelle TV ultra haute définition. En tant que leader de la diffusion aux normes DVB-T/T2, ISDB-T et DVB-S/S2, et contributeur actif à la normalisation et à « «  l’émergence de nouvelles technologies telles que ATSC3.0 » », TeamCast a un vécu d’innovateur, garantissant à ses clients l’état de l’art en matière d’efficacités énergétique et spectrale.


Source Unisoft
ATSC 3.0
ATSC 3.0 est une nouvelle norme numérique pour le codage et la livraison de TV terrestre aux États-Unis. ATSC 3.0 offre une bande passante accrue et prend en charge la vidéo 4K ultra haute définition (UHD) et l'audio amélioré. C'est un système hybride conçu pour être transmis par l'air ou via Internet.
La spécification d'ATSC 3.0 est toujours en cours. Les premiers déploiements devraient débuter en 2017.
Les nouvelles fonctionnalités les plus importantes d'ATSC 3.0 incluent:
La capacité à supporter 4K UHD (3 840 x 2,160) et des résolutions vidéo supérieures incluant 8K.
Audio immergé incluant Dolby AC-4.
Plusieurs canaux avec la même bande passante (Multiple Physical Layer Pipes).
Une robustesse du signal considérablement améliorée, en particulier dans les zones bâties et avec la réception mobile.
Un chemin de retour via Internet permet une variété d'applications interactives.
Livraison du contenu basé sur les fichiers ATSC Non Real Time (NRT). La vidéo NRT peut être utilisée pour la publicité ciblée et la vidéo VOD (vidéo d'abonnement).

Système de livraison ATSC 3.0
UniSoft offre un système de livraison complet, testé et testé ATSC 3.0. Le "ATSC 3.0 UniRack" convient aux tests de laboratoire, aux essais de diffusion ou est configurable pour le déploiement. Nous sommes revendeur de l'ATEME, des Enensys, OpenZnet, ProTelevision et S & T et sommes expérimentés dans la configuration de tous les composants inclus de ces partenaires.

CES 2016
ATEME a également été fière de participer à une démonstration de la norme ATSC 3.0 proposée avec Sinclair Broadcast Group, qui a impliqué la transmission de la gamme 4KTV haute dynamique dans l'air à un prototype de dispositif de réception développé par la filiale Sinclair ONE Media et Technicolor.

unisoft

revendeur ATEME  Enensys (Enensys qui vient de racheter Teamcast)


http://www.teamcast.com/fr/societe/recrutement/
http://www.unisoft.com/atsc/atsc3.0-delivery-system.html
https://www.ateme.com/ces-2016-in-review
http://www.unisoft.com/atsc/atsc3.0.html

Nouveau marché TNT aux États-Unis

par fabrice @, lundi 14 août 2017, 15:26 (il y a 97 jours) @ fabrice

C'est d'ici 2 ou 3 ans pour les US, si j'ai bien compris :-D

resultats du-premier-semestre-2017

par fabrice @, jeudi 28 septembre 2017, 18:16 (il y a 52 jours) @ fabrice

https://www.actusnews.com/fr/ATEME/cp/2017/09/28/resultats-du-premier-semestre-2017

RÉSULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2017
(28/09/2017 18:00)

LA MARGE BRUTE PROGRESSE DE 65%
PREMIER S1 PROFITABLE DEPUIS L'INTRODUCTION EN BOURSE
CONFIRMATION DES PERSPECTIVES POSITIVES

Données consolidées (en millions d'euros) S1 2016 S1 2017 %
Chiffre d'affaires 15,0 20,9 +40%
Marge brute 7,6 12,5 +65%
Résultat opérationnel (1,6) 1,1 N/A
Résultat financier - (0,9) N/A
Résultat net (1,6) 0,3 N/A

Les états financiers d'ATEME pour le premier semestre 2017 ont été validés par le Conseil d'administration lors de sa réunion du 26 septembre. Les commissaires aux comptes d'ATEME ont achevé leur audit limité des informations financières de la société. Le rapport semestriel est à présent accessible au public. Il a été déposé auprès de l'Autorité des marchés financiers et peut être téléchargé depuis la section « Documents financiers » du site internet d'ATEME
https://www.investor.ateme.com/investisseurs/documents-financiers.html.


Par is, le 28 septembre 2017 - ATEME (ISIN : FR0011992700), spécialiste mondial de la compression vidéo, publie ses résultats pour le premier semestre clos au 30 juin 2017.

Le chiffre d'affaires atteint 20,9 M€, soit une progression de 40% en glissement annuel (+37% à taux de change constants). Au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires est ressorti à 10,3 M€, en hausse de 36,4%, après une augmentation de 43,2% sur les trois premiers mois de l'exercice.

La région EMEA affiche une solide performance au deuxième trimestre, qui a permis de compenser presque intégralement le lent démarrage du premier trimestre et d'aboutir à un recul de seulement 3% au premier semestre 2017 par rapport à la même période l'an dernier. L'activité est restée soutenue en Amérique du Nord, avec une croissance de 46%, et a affiché un fort dynamisme sur les deux marchés émergents d'ATEME, à savoir l'Amérique latine et l'Asie-Pacifique, en hausse de respectivement 147% et 175%.


La croissance rentable se confirme

Début 2017, ATEME a lancé une nouvelle phase d'investissements destinée à soutenir sa croissance et à préparer l'accélération de son développement en 2018. L'augmentation des charges opérationnelles ainsi entraînées concernait principalement les postes Frais de marketing et de ventes (+28%) et Frais généraux et administratifs (+29%), tandis que les investissements en R&D ont augmenté de 12%.

La marge brute d'ATEME a progressé de 65%, à 12,5 M€, représentant 60% du chiffre d'affaires (contre 51 % au premier semestre 2016), soutenue en particulier par la part croissante des ventes de logiciels.

Il s'ensuit que le résultat opérationnel courant affiche une amélioration significative, puisqu'il ressort à 1,1 M€, contre une perte de 1,6 M€ l'an dernier.

La dépréciation du dollar américain a influé sur le résultat financier, qui s'établit à -0,9 M€. Le résultat net est néanmoins positif à 0,3 M€, contre -1,6 M€ au 30 juin 2016.

5,3 M€ de trésorerie

Les flux de trésorerie d'exploitation atteignent 1,1 M€, contre seulement 0,7 M€ un an plus tôt. La trésorerie atteignait 5,3 M€ au 30 juin 2017, contre 3,1 M€ au 30 juin 2016 et 4,1 M€ au 31 décembre 2016.

Au second semestre 2017, ATEME devrait bénéficier d'un crédit d'impôt recherche de 1,2 M€ au titre de 2016 et d'autres avantages financiers susceptibles d'atteindre 0,7 M€, ce qui représentera autant de moyens supplémentaires pour financer sa croissance.


Michel Artières, Président-Directeur général d'ATEME, commente : « Les résultats du premier semestre 2017 sont en ligne avec nos attentes. Nous avons renforcé nos investissements afin de préparer la nouvelle phase de croissance à venir. La progression de notre marge brute a largement dépassé la hausse de notre chiffre d'affaires. Au vu du contexte concurrentiel favorable, couplé à des gains récents de parts de marché, nous réaffirmons notre confiance pour l'avenir et confirmons nos objectifs de croissance moyenne annuelle du chiffre d'affaires de 30 % pour 2017 et 2018, ainsi que l'atteinte d'un taux de rentabilité opérationnelle à deux chiffres à partir de l'année prochaine. »


Transformer la diffusion de vidéos, tout en réduisant les coûts de distribution

Le potentiel commercial associé à la demande toujours croissante de vidéos exige des prestataires de services une mise à niveau de leurs infrastructures de distribution. Les nouvelles normes de compression vidéo, comme le codage HEVC, et les travaux de recherche de pointe sur des normes de compression issues de systèmes plus anciens, comme MPEG2, permettent à ces prestataires de maîtriser leurs dépenses d'investissement dans l'expansion du réseau et de réduire les coûts opérationnels liés à la diffusion/distribution. ATEME, leader mondial des solutions de diffusion de vidéos haute définition, constitue le fer de lance de cette innovation :

MPEG2 : notre nouveau High Efficiency MPEG2©, qui permet de gagner 30% de densité sans devoir adapter le réseau ni le décodeur, est en cours de déploiement par des opérateurs de tout premier plan, ce qui permet de réutiliser le réseau pour de nouveaux services sans devoir y consacrer de coûteux investissements ;
H.264 : concernant la norme d'encodage vidéo la plus répandue, ATEME travaille en étroite collaboration avec des géants technologiques comme Intel pour améliorer l'efficacité de la compression, en s'appuyant sur la technologie CPU pour réduire encore davantage les besoins en bande passante pour la diffusion HD linéaire ou OTT, tout en abaissant le coût total de possession de la solution ;
HEVC : la généralisation de la norme HEVC auprès du grand public a été retardée par des questions de redevances pour les détenteurs du brevet. Cependant, l'annonce récente de l'adoption de la norme HEVC par le nouvel iOS et les terminaux Apple laisse à penser que ces problèmes pourraient être résolus prochainement. ATEME, premier acteur à commercialiser une solution HEVC prête à la production, procède actuellement au déploiement de multiples projets à grande échelle impliquant cette norme, avec les plus grands opérateurs de diffusion par câble, par satellite et de télévision sur internet.
AV1 : ATEME, membre actif du consortium Alliance for Open Media, vise le lancement futur du premier système AV1 prêt à la production, qui permettra de réaliser des économies comparables à la norme HEVC mais sans devoir payer de redevances.
H.266 : l'équipe de recherche d'ATEME travaille actuellement à la mise au point de la prochaine norme MPEG de compression de vidéo, H.266.

******

Prochain rendez-vous investisseurs :

9 novembre 2017 : chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017

CHIFFRE D'AFFAIRES DU 3e TRIMESTRE: +4,5%

par fabrice @, jeudi 09 novembre 2017, 17:52 (il y a 10 jours) @ fabrice

Pas chaud en ce moment:-D :-D

https://www.actusnews.com/fr/ATEME/cp/2017/11/09/chiffre-d_affaires-du-troisieme-trimes...

CHIFFRE D'AFFAIRES DU 3e TRIMESTRE: +4,5%
CHIFFRE D'AFFAIRES DES 9 PREMIERS MOIS : +25%
OBJECTIF DE CHIFFRE D'AFFAIRES REVU À LA BAISSE, MAIS IMPACT POSITIFSUR LA RENTABILITÉ DES VENTES DE LOGICIELS À PUS FORTE MARGE
Chiffre d'affaires
en milliers d'euros 2016 2017 Variation
Premier semestre 14 980 20 937 +39,8%
Troisième trimestre 10 632 11 108 +4,5%
9 mois 25 612 32 045 +25,1%

Chiffre d'affaires
en milliers d'euros 9 mois 2016 9 mois 2017 Variation
EMEA 11 931 11 705 -1,9%
États-Unis / Canada 8 180 10 109 +23,6%
Amérique latine 2 218 6 012 +171,1%
Asie-Pacifique 3 284 4 219 +28,5%
TOTAL 25 612 32 045 +25,1%
Les chiffres du 3e trimestre n'ont pas été audités. Les chiffres du 1er semestre ont fait l'objet d'un audit limité de la part des commissaires aux comptes.


Paris, le 9 novembre 2017 - ATEME (ISIN : FR0011992700), nouveau leader de l'infrastructure de diffusion vidéo, annonce un chiffre d'affaires de 11,1 M€ au titre du 3e trimestre 2017, en hausse de 8,4% à taux de change constants et de 4,5% en données publiées. Le ralentissement de la croissance observé par rapport aux deux premiers trimestres est lié au décalage de quelques commandes importantes.

Sur les neuf premiers mois de l'exercice, le chiffre d'affaires s'établit à 32,0 M€, en hausse de 25,1% en données publiées et de 25,2% à taux de change constants, une progression portée notamment par la solide performance enregistrée en Amérique latine.

La région EMEA (36,5% du chiffre d'affaires du Groupe) affiche un chiffre d'affaires quasi stable ;

Aux États-Unis/Canada, le chiffre d'affaires progresse de 24%, et de 28% dans la région Asie Pacifique ;

L'Amérique latine enregistre une hausse de 171% et contribue ainsi à hauteur de la moitié de l'augmentation du chiffre d'affaires depuis le début de l'exercice.


Perspectives

La transition de notre marché vers le logiciel, qui transfère une partie du marché adressable vers les constructeurs de serveurs standards pour les datacenters, se confirme rapidement. ATEME, qui figure parmi les premiers à avoir adopté une stratégie basée sur le logiciel, est l'un des principaux gagnants de l'accélération de cette mutation. Ce phénomène a un effet sur le profil de chiffre d'affaires du Groupe, puisqu'elle se traduit par une baisse de la revente de serveurs, mais par une hausse des ventes de logiciels à plus forte marge.

Nous tablons ainsi sur une hausse du chiffre d'affaires légèrement supérieure à 20% sur l'exercice en cours. Par conséquent, l'objectif que nous nous étions fixé d'une croissance annuelle moyenne de 30% par an sur la période 2017-2018 apparaît désormais plus difficile à atteindre. D'autre part, comme précisé plus haut, la réorientation du mix produits vers le logiciel s'accélère, ce qui aura un impact positif sur les marges d'ATEME.


Michel Artières, Président-Directeur général d'ATEME, commente :

« La poursuite du déploiement des solutions ATEME auprès des fournisseurs de contenus et de services ayant adopté la technologie logicielle ATEME depuis deux ans va continuer à porter la croissance du chiffre d'affaires. La dynamique commerciale reste soutenue et les perspectives sont excellentes avec des prospects de premier plan sur toutes les régions confondues. Dans ces conditions, le Groupe prévoit des performances commerciales solides au quatrième trimestre. ATEME propose une solution logicielle innovante, reconnue par les plus grands opérateurs à travers le monde. ATEME fait résolument mieux que le marché et est confiant dans sa capacité à continuer à gagner des parts de marché. »

******

Prochain rendez-vous

1er février 2018 : Chiffre d'affaires annuel 2017

Ce qu'en pense GD...Mais après...

par fabrice @, lundi 13 novembre 2017, 18:41 (il y a 6 jours) @ fabrice

;-) le déjeuner:lol3:

https://investir.lesechos.fr/pea-pme/flashs-analystes/roadshow-le-mix-produits-accelera...

Roadshow / Le mix produits, accélérateur de levier opérationnel
ATEME

Cours : 15.35 € au 10.11.17 - Objectif : 19.0 € (23.8%) - ACHETER

Lors d’un déjeuner avec le management, nous avons relevé les principaux éléments suivants :

- La solution TITAN adopte tous les standards de compression actuellement disponibles comme le HEVC ou encore AV1 lancé en 2017 notamment par Google. L’avance technologique d’Ateme est d’autant plus forte que la société est membre des deux consortiums.
- Le décalage des commandes au T3 évalué autour de 3 M€ pourrait être rattrapé au T4 même si cette hypothèse nous semble encore peu probable à l’heure actuelle (GD T1 2018).
- Ateme se positionne désormais sur des appels d’offres notamment aux USA de plus grande taille (≥3 M$) qui nécessitent plus de temps d’approbation chez les opérateurs et pourraient occasionner de nouveaux décalages sur les prochains trimestres (comme au T3). Toutefois, ces contrats n’intègrent pas la vente de hardware et devraient donc accroître le taux de marge brute (taux de marge brute entre 85 et 90% vs 61% pour le groupe en 2017e). La direction va également renforcer ses équipes de support chez les clients, ce qui devrait impacter à terme le taux de marge brute sur la solution TITAN (peut-être autour de 80% en normatif hors achats de composants hardware).
- Lors de l’introduction en bourse en 2015, la direction avait indiqué que la part de KYRION était supérieure à celle de TITAN (60/40 GD). Sur l’exercice 2017, nous pensons que la contribution TITAN devrait s’accélérer représentant à 60% du CA (hardware et software) contre 40% pour les solutions KYRION. Toutefois, la composante achats de hardware dans la solution TITAN devrait fortement décroître sur les prochaines années au vu de la taille des contrats qui continue de croître.
Opinion et TP maintenus
Le décalage des commandes au T3 et une demande des opérateurs plus orientée vers des solutions purement logicielles devraient affecter la dynamique de croissance du CA du groupe. Toutefois, l’évolution mix produits favorable devrait en grande partie compenser l’absence de CA sur la partie achat / revente de hardware. Le passage à vide enregistré sur le T3 ne change pas fondamentalement l’histoire du groupe. La société continue de gagner des parts de marché sur ses principaux concurrents et l’accélération du mix produits vers le software conforte la stratégie de développer des produits entièrement dédiés à l’évolution du marché (TITAN 4.0). Le segment des réseaux de proximité devrait constituer un nouveau relais de croissance pour le groupe dont les perspectives de développement pourraient s’avérer prometteuses au-delà de 2018 – 19e.

Gilbert Dupont assure la liquidité du titre et opère en qualité de Liquidity Provider. Gilbert Dupont a un engagement de recherche sur la société.

Fil RSS du sujet
powered by my little forum