Viens risque. A toi, je m'expose! (Securibourse)

par Graham ⌂ @, Luxeuil les Bains, mercredi 07 février 2018, 20:56 (il y a 163 jours) @ Graham
édité par Graham, mercredi 07 février 2018, 21:03

Bonsoir à tous,

Je réponds à tous.
Je ne sais pas si pour le coup j'ai eu la gâchette facile. Par contre, ce que je sais c'est ce que j'ai fait dans le passé. Je n'ai jamais été liquide à plus de 10% depuis 2006 et à 30%, il faut remonter à 2002. J'ai plutôt tendance à supporter plutôt bien le risque et cela fait maintenant plus de quinze que j'ai été investi pratiquement tout le temps et en totalité. Qu'est-ce qui pour moi a changé?

Je trouve depuis longtemps que l'actif "action", tout comme d'ailleurs l'immobilier d'habitation, ainsi les marchés de taux sont chers pris globalement, sans tenir compte des quelques disparités qui peuvent s'observer en dedans de chacune. Néanmoins, cette cherté relative n'est pas anormale et se comprend par l'action prépondérante des banques centrales qui influent sur les taux, sur les flux monétaires tout en prenant une part active dans la régulation des marchés. Ce sont de telles actions qui sont tout à fait anormales et anhistoriques. Il n'y a pas de doute pour moi que cela se finira en catastrophe. Je suis totalement incapable d'en prédire le moment. Ce moment, ce seront les opérateurs de marché qui le provoqueront et ils l'initieront subitement et brutalement. Il ne sera pas anticipé. La très grand part des acteurs sont conscients de ce risque extraordinaire. Ce ne sera pas un cygne noir du fait de sa survenue, mais de son ampleur insoupçonnée. Tout comme moi, ils ignorent quand il sera déclenché. En attendant, on continue avant le naufrage à jouer de la musique. L'envie et le lucre sont des passions dont il est difficile de se déprendre (Raskol parlerait plutôt de stupre!). Difficile de supporter le gain facile d'autrui. Bref, on veut jouir jusqu'à la dernière goutte de ce nard suave et enivrant. J'ai laissé courir mes gains. J'ai décidé pour moi que la fête était finie. L'alerte a été cette baisse passagère de 10% en séance du Dow Jones. Elle est effrayante. Comment cela est-il possible en 2018? Encore en 87, au début de l'ère numérique, mais maintenant. C'est donc que les marchés peuvent encore faire pire et surtout qu'ils en ont le ressort. Ceci, pour moi, sort de la normalité. Une variation en séance de 10% ne devrait pas être possible dans des marchés sains. Sains, ils ne le sont plus depuis belle lurette. On en est tous à se demander quand aura lieu le prochain krach obligataire et a espéré benoîtement que les banques centrales l'en empêcheront. On ne l'imagine même plus comme une possibilité. On en est certain. Voilà, pour moi, pourquoi je ne veux plus continuer le jeu tel que jusqu'alors je l'ai fait. Je serai bien plus drastique à venir. Et tant pis si je perds un peu, beaucoup, au change. J'y gagnerai en sécurité.

Je n'ai pas de regret, JMP. On sort toujours trop tôt et on rentre aussi trop tard. Le BX4, la VAD, sans façon pour moi. Je ne jouerai pas la baisse. Dans le contexte que je crains, le risque de contrepartie défaillante me parait par trop incommensurable. Le plus gros problème que j'aie est de n'avoir absolument aucune confiance dans la valeur des monnaies scripturales. La monnaie est un titre de créance sur l'émetteur, or ce qu'il me parait falloir ce sont des actifs réels nantis d'un titre de propriétaire, au moins théorique. Je vais donc changer mon style de gestion, chercher la valeur, qui est très rare aujourd'hui et m'y concentrée: l'objectif prochain n'est plus le gain mais bien de perdre le moins.

Cassandre! Peut-être. Bien que ne m'importe aucunement de convaincre, plutôt de me tenir prêt. L'aventure sur les marchés financiers est exaltante. L'intelligence, l'instinct, toutes les facultés s'y tendent parce que, pour plagier le titre récent d'un auteur fameux, on y joue sa peau. Viens risque. A toi, je m'expose!

--
[image]





Graham


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum