====> Graham (Securibourse)

par Nakama ⌂ @, dimanche 29 janvier 2017, 12:05 (il y a 320 jours) @ Graham

Moi, je mise tout, même plus que tout puisque aujourd'hui je suis investi à 105% de mon patrimoine net de dettes.

Je pensais être déjà beaucoup investi (autour de 50% en actions françaises réparti avec un pondération assez proche de mon portif virtuel boursemacth)... mais 105% en actions tout en cherchant à minimiser prises de risques et volatilité... comment dire... c'est pas banal :-|

Quitte à continuer d'enrichir cette file, je dirais qu'il ne faut pas perdre de vue que tout investissement en actions (et pas que) est risqué et volatile... je pense ici à 2 valeurs largement présentes dans les JTBs des vétérans (dont Graham) il y a 4-5 ans, et qui semblaient toutes les deux plutôt sures et avec un potentiel haussier correct quoique pas considérable à ceux qui s'exprimaient sur ce forum à l'époque (pour ma part, j'étais à l'écart des 2 et m'exprimait peu):
* Tessi qui va fort bien 5 ans plus tard et a sans doute très largement dépassé les attentes de ceux qui la considéraient juste comme une valeur pépère...
* Trilogiq qui au contraire a fortement reculé et ne semble plus du tout une valeur sure 5 ans plus tard (d'ailleurs plus grand monde en parle depuis sa chute, et c'est même plus une valeur liquide donc perte importante sur tous les plans)

Je veux dire par là que quitte à investir massivement en actions avec un horizon de temps long (cas de Graham et quelques autres je suppose), autant chercher à sur-performer largement les indices à LT, sans trop se soucier de volatilité, et avec des prises de risques mesurées mais clairement assumées... AMHA non seulement la perf globale effectivement réalisée devrait être meilleure à LT... mais ce pourrait même être moins risqué paradoxalement car le pire danger c'est quand on s'est auto-convaincu que telle action est peu ou pas risquée (type Trilogiq), puis qu'on en fait une grosse ligne (pourquoi pas vu que c'est pas risqué et que des valeurs pas risquées il n'y en a pas tant que ça), puis qu'on se contente d'une faible rentabilité (pas grave puisque c'est pas risqué)... jusqu'à ce qu'on réalise qu'en fait c'était plus risqué qu'on pensait :-D

Et donc, je suis d'avis que le mieux à faire, dans la mesure de ses capacités, consiste à systématiquement estimer le niveau de risque (jamais nul) et mettre ça en balance avec le potentiel haussier (ce qui nécessite pour le moins d'y réfléchir sérieusement). Rien n'interdit de prendre ensuite un décision rationnelle (je m'y essaie)... ou de se fier à son instinct mais en ayant conscience du risque (je dis ça comme ça j'ai jamais essayé)... ou de tester ce que ça donne sur un portefeuille virtuel (boursematch par exemple)... mais déjà se poser les bonnes questions ne saurait faire de mal, et tant mieux si cette file y contribue :-)

N.


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum